Tour du monde en voilier : préparation, itinéraire et défis de la vie en mer

Pensez à l’horizon qui s’étend à l’infini, au bruissement des vagues caressant la coque, à la majesté des cieux en pleine mer et à l’appel de l’aventure qui résonne dans le frémissement du vent. Embarquer pour un tour du monde en voilier est l’incarnation d’un rêve pour beaucoup, une échappée belle loin des tumultes de la terre ferme. Naviguer autour du globe, c’est choisir une vie où chaque lever de soleil sur l’océan est une promesse de découverte et chaque port d’escale un nouveau chapitre d’un récit en perpétuel mouvement. Mais avant de mettre le cap sur l’horizon, il vous faudra plonger dans les profondeurs de la préparation, cartographier votre itinéraire et vous familiariser avec les défis de la vie en mer. Vous êtes prêts ? Alors, larguez les amarres et suivez le guide pour une aventure qui pourrait bien changer votre vie !

Choisir le bon bateau pour votre voyage

Avant de pouvoir sentir le vent dans vos voiles et le sel sur votre peau, la première étape est de choisir votre fidèle compagnon de voyage : le voilier. C’est votre futur domicile, votre moyen de transport, et votre refuge; alors, ne prenez pas cette décision à la légère.

La quête du bon voilier commence par une introspection approfondie. Quel est votre niveau d’expérience en navigation ? Quel est votre budget ? Combien de temps comptez-vous passer en mer ? Cherchez-vous le confort d’un catamaran ou la maniabilité d’un monocoque ? Votre choix doit également tenir compte des zones de navigation prévues. Traverser l’Atlantique ou naviguer dans l’océan Indien requiert un bateau capable de résister aux caprices de Poseidon.

Inspectez minutieusement les bateaux : de la coque au gréement, en passant par les voiles, chaque détail compte. Et n’oubliez pas, un bon bateau est celui qui répond à vos besoins, mais aussi à ceux de l’océan.

Planifier votre itinéraire

L’étape suivante consiste à tracer votre itinéraire tour monde. C’est un mélange savant entre vos envies d’escales paradisiaques et les réalités météorologiques. Voulez-vous suivre les traces d’Yvan Bourgnon autour du globe ou préférez-vous l’itinéraire plus traditionnel popularisé par Jimmy Cornell ?

Prenez en considération les saisons de navigation et les phénomènes météorologiques tels que les cyclones dans l’océan Indien ou les tempêtes dans l’Atlantique. La traversée du canal de Panama peut représenter un atout stratégique, tout comme la décision d’affronter ou non le redoutable Cap Horn.

Réfléchissez aux destinations qui vous font rêver : La Polynésie française, l’île de Pâques, la Nouvelle-Zélande… Chaque escale a son lot de merveilles et de défis. Votre itinéraire doit être flexible, car la mer a son propre langage et elle se fait souvent entendre.

Maîtriser les rudiments de la navigation à voile

Naviguer autour du monde à voile demande une connaissance approfondie de la navigation. Il ne suffit pas de savoir hisser les voiles ou tenir un cap. Il est vital de maîtriser les cours de route et de comprendre l’influence des courants marins et des vents dominants.

Prenez des cours de navigation si nécessaire, apprenez à lire une carte marine et à utiliser les équipements de navigation modernes tels que les GPS et les radars. La sécurité en mer passe par la préparation et la connaissance.

Songez aussi à la maintenance de votre voilier. Pouvoir réparer un gréement endommagé ou colmater une voie d’eau rapidement peut faire la différence entre un incident mineur et une catastrophe.

Gérer la vie à bord

Sur la route du tour du monde à voilier, la vie à bord est rythmée par les quarts, la gestion des vivres et le maintien en état du bateau. L’espace est restreint, et chaque objet à son importance.

Apprenez à cuisiner avec des ingrédients non périssables, à économiser l’eau douce, et à vivre avec les poissons pour seuls voisins. La vie en mer renforce le caractère, forge des amitiés durables et enseigne la valeur des choses simples.

La vie à bord est aussi rythmée par le partage des tâches et la camaraderie. Chacun a son rôle et sa contribution est essentielle au bon déroulement du voyage.

Budget nécessaire pour un tour du monde en voilier

Parlons argent, car oui, même en pleine mer, les euros sont rois. Un tour du monde en voilier coûte cher. Il faut compter les frais de bateau, l’entretien, le carburant, les frais de port, la nourriture, les assurances, et les imprévus.

Il est estimé qu’un couple peut dépenser environ 1000 euros par personne et par mois. Bien sûr, ce montant varie en fonction de votre style de vie et de votre capacité à vivre de manière frugale.

Le grand saut vers l’aventure

En conclusion, partir pour un tour du monde en voilier est une aventure qui se prépare minutieusement. Choisir le bon bateau, tracer un itinéraire réaliste, apprendre les ficelles de la navigation, s’adapter à la vie en mer et gérer son budget sont autant d’étapes cruciales sur la route de votre aventure. Des marins comme Robin Knox-Johnston ou Yvan Bourgnon ont tracé la voie, et maintenant, c’est à vous de prendre la barre. Que ce soit pour une année sabatique ou pour changer de vie, le monde s’offre à vous. Alors, respirez l’air salin, écoutez le chant des dauphins, et vivez l’expérience inoubliable d’un tour du monde à la voile. Bon vent et que l’horizon soit toujours votre guide !